PNLP

Bras séculier du Ministère en charge de la santé publique au Cameroun MINSANTE en matière de lutte contre le paludisme, le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) apporte une réponse appropriée aux difficultés causées par le paludisme, qui est la principale cause de mortalité dans le monde en général et au Cameroun en particulier.
Sa mission principale est d’assurer un accès universel et équitable aux interventions les plus efficaces de prévention, de prise en charge du paludisme, à un coût abordable à toute la population camerounaise, y compris les plus vulnérables et défavorisées.
En collaboration avec le Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, l'Organisation Mondiale de la Santé et les autres partenaires, le PNLP élabore et met en œuvre des plans stratégiques de lutte contre le paludisme. Le PNLP est en charge de la coordination opérationnelle des activités de la campagne de distribution gratuite des MILDA.
Le Programme est coordonné par un Secrétaire Permanent et dispose de dix Unités Régionales de Lutte contre le Paludisme (URLP) dans les chefs-lieux des 10 régions du Cameroun. Le Secrétariat Permanent du PNLP est organisé autour de six sections au niveau central reflétant la diversité des activités du PNLP. Il s’agit de :
La section Administration et Finance
La section Prise en Charge des Cas
La section Prévention
La section Mobilisation Sociale
La section Formation et Recherche
La section Surveillance, Suivi et Évaluation.

Depuis le lancement du PNLP au Cameroun le 25 juillet 2000, quatre plans stratégiques nationales de lutte contre le paludisme (PSNLP) ont été mis en œuvre (2002-2006, 2007-2010, 2011-2015, 2014-2018) et le 5ème 2019-2023 est en cours.D’ici à 2023, il s’agira de :

Orientations stratégiques et priorités nationales

Sur le plan national et international, le Plan Stratégique 2019-2023 est en phase avec la stratégie technique mondiale de lutte contre le paludisme 2016-2030, avec l’OMS pour éliminer le paludisme d’ici 2030 et surtout avec l’approche « High burden, to High impact » « HBHI » du groupe technique stratégique de l’OMS et du Partenariat RBM pour mettre fin au Paludisme.
Le Cameroun fait partie de ces onze pays les plus affectés par le paludisme dans le monde. Dans le cadre de l’élaboration de son nouveau plan stratégique national, il a décidé de réorganiser sa réponse nationale en tenant compte de cette stratégie suivant la recommandation de l’OMS et du Groupe Stratégique Mondial de lutte contre le paludisme mais aussi de la planification basée sur les résultats.
Le but de ce plan stratégique national 2019-2023 est de contribuer à l’amélioration de la santé des populations du Cameroun par la réduction du poids de la maladie et du fardeau socioéconomique dûs au paludisme.

Réduire d’au moins 60%, la morbidité liée au paludisme par rapport à la situation de 2015 ;
Réduire d’au moins 60%, la mortalité liée au paludisme par rapport à la situation de 2015 ;
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo
Client Logo